Track artwork

A force de (Prod. One Drop Beats)

Marvin Blays on April 27, 2013 13:26

Stats for this track

This Week Total
Plays 94
Comments 2
Favoritings 3
Downloads 2

Uploaded by

  • Report copyright infringement

    More tracks by Marvin Blays

    Valse Dans l'Habitacle Feat. Cesar Man (Prod. Palov)

    Astres (Feat. Aurore Camille Chauvet) Prod. DEIVI$$

    Salade De Fruit (Prod. Gramatik)

    Summer Time Feat. Dézaulait & Aurore Camille Chauvet

    Prod. n a c

    View all

    A force d'gratter la feuille au bord du soir
    J'ai fait grandir l'espoir d'un jour croire pouvoir savoir faire
    et faire taire ceux qui aiment quand ça foire
    T'as beau vouloir voir un ciel qui cesserait d'être terne
    parfois tu broit quand même du noir
    Tel un mec plein d'dettes seul face au plongeoir
    Y va falloir sortir vos mouchoirs
    J'pense à ceux qui tard le soir trainent encore sur les troittoirs
    Sans echappatoire et ça ne peut que m'émouvoir
    J'transforme le couloir d'ma vie comme un déversoir de versets de désespoir j'ai peur de n'pas pouvoir avoir assez d'temps les heures s'barrent à l'abattoir sans même un aurevoir

    Le parloir c'est ma feuille j'veux faire valoir le coeur avant le portefeuille
    J'pense que le beurre ne t'amènes rien, la gloire c'est un trompe l'oeil
    J'suis sur le seuil de mon destin en peignoir et j'fais rien je veux me faufiler dans le futur comme un magicien histoire de percevoir le réservoir et les tiroirs du pouvoir de promouvoir le donner pas le recevoir d'enlever les bras de l'accoudoir du comptoir des mecs qui perdent espoir j'deverse mes idées comme les graines d' un semoir j'aspire revoir l'été au bord d'un lac m'assoeir et être perché comme un nichoir ne pas m'apercevoir que la nuit est tombée faire aller mes nageoires et me laisser aller comme sur une patinoire
    J'me demande sans cesse pourquoi notre éspèce a cessé d'être une experte dans la délicatesse à pleine vitesse on prolifère on oublie la tendresse certains s'désintéresse les uns préfèrent la paresse à un destin plein d'prouesses
    En pleine jeunesse j'décompresse en pratiquant l'ivresse
    et j'évacue toujours mon stress par le vécu d'mes textes
    j'cherche la déesse du coup j'me confesse
    j'rêve pas de fortesse et la richesse est un prétexte
    de soit disant noblesse
    j'espère que la tigresse qui m'intéresse
    n'est pas du genre la vicomtesse
    doté d'impolitesse
    la vie qu'on mène nous teste
    on déploie notre souplesse
    on transgresse mais jamais on ne blesse
    j'professe sans faire trop de promesses
    j'progresse j'ai choisit mes prophètes
    Aufait je cherche la justesse
    et la justice m'opresse comme en grèce
    J'me presse avant d'entrer dans la vieillesse
    j'redresse le cap j'évite la maladresse
    je dresse le cadre je barre les tristesses
    je sèche tes larmes te parle de gentillesse
    pas d'bandits d'tess, de caresse pas de doggy ni d'mes exs
    j'domine rien ormis l'express finesse
    je vous vide des litres pour combler la sécheresse et vous délivre vite de ses lyrics vide comme ce livre sans ligne la feuille c'est ma maitresse mes lettres du fil que je tresse mes textes défilent avant qu'je disparaisse

    2 Comments

    2 timed comments and 0 regular comments

    Add a new comment

    You need to be logged in to post a comment. If you're already a member, please or sign up for a free account.

    Share to WordPress.com

    If you are using self-hosted WordPress, please use our standard embed code or install the plugin to use shortcodes.
    Add a comment 0 comments at 0.00
      Click to enter a
      comment at
      0.00